« De Gaulle et le monde ouvrier »

Dans un travail de thèse, qu'il mène depuis la rentrée 2020 à l'Université de Picardie Jules Verne à Amiens, Antoine Fournier étudie la relation du général de Gaulle avec le monde ouvrier.

L’attachement de De Gaulle au monde ouvrier est fort. En effet, c’est lorsqu’il rejoint le 33e Régiment d’infanterie d’Arras en 1912, et qu’il côtoie des hommes de tous milieux sociaux, qu’il prend conscience des conditions de vie difficiles des ouvriers. Cela sera l’élément déterminant de sa politique sociale d’après-guerre. »Il existe de nombreuses recherches sur la vie de De Gaulle, mais il n’y a pas beaucoup d’études qui permettent de comprendre sa relation avec le monde ouvrier« , précise Antoine Fournier professeur d’histoire géographie au lycée Condorcet à Méru (60).

Le jeune homme de 29 ans prépare ce travail depuis cette rentrée 2020 et pour une durée de trois ans. Sa candidature a particulièrement retenu l’attention de Philippe Nivet, directeur de la thèse et de l’UFR d’histoire et de géographie à l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV). « Durant ses études d’histoire à l’UPJV, il a déjà travaillé en histoire politique sur un élu de la région, Max Lejeune, pendant deux ans. Je connaissais les capacités d’Antoine à mener un tel travail« , affirme-t-il.

« De Gaulle, une figure incontournable »

« Sans être un spécialiste de De Gaulle pour moi c’est la figure incontournable du XXe siècle, argue Antoine Fournier. Il l’est par son parcours militaire et politique quels que soient les aspects, pendant la Seconde Guerre mondiale ou même après. C’est l’homme du 18 juin qui a permis à la France de siéger parmi les vainqueurs du conflit, c’était le personnage politique des débuts de la Quatrième République et puis, surtout, le fondateur de la Cinquième République« , conclut-il.

Antoine Fournier
Chercheur en histoire à l’Université de Picardie Jules Verne
Sujet de thèse : « De gaulle et le monde ouvrier »

Booster la recherche régionale

La Région a co-financé à 50% ce doctorat, dans le cadre de l’année « De Gaulle, Hauts-de-France 2020 » lancée le 7 novembre 2019.
Pour cela, la Région a lancé un appel à projet pour financer ces allocations recherche. « Il s’agissait à la fois de proposer un sujet qui s’inscrive dans cette dynamique, qu’il ait une résonance avec l’histoire ouvrière régionale et qui renvoie à la question du gaullisme« , explique Philippe Nivet.

Venez feuilleter Le Livre Blanc « Charles de Gaulle, l’homme du Nord » et découvrir les 7 itinéraires en région pour mieux comprendre l’histoire privilégiée qui lie le général de Gaulle aux Hauts-de-France !