L’appel du 18 juin au coeur de l’année de Gaulle en Hauts-de-France

Acte fondateur de la France Libre, l'appel à la résistance lancé de Londres le 18 juin 1940 par le général de Gaulle prend un relief particulier cette année en Hauts-de-France.

Il est environ 22 heures ce 18 juin 1940 quand le canal 265 des ondes courtes de la BBC diffuse cet appel : « Le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! ».  Brouillée par les parasites, la voix semble lointaine, presque irréelle, fragile, mais elle est déterminée : c’est la voix de la France Libre, celle de Charles de Gaulle, qui appelle à la résistance au moment où, la veille au soir, Philippe Pétain annonçait à la radio française son intention de capituler et de signer un armistice avec l’Allemagne nazie.

« Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français, qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas ».  Chaque mot de cet appel enregistré dans l’après-midi dans un studio de la BBC est pesé et soigneusement pensé. Arrivé à Londres la veille de sa diffusion, de Gaulle sait en effet que Pétain va capituler et il a déjà en tête l’idée de poursuivre les combats. Pour cela il doit négocier l’accord des Britanniques, alliés de la France.

La radio comme une arme politique

Dans l’après-midi du 17 juin, il rencontre Churchill pour lui exposer son plan. Ce dernier lui apporte alors son soutien et met à sa disposition, non sans contrôle, les moyens radiophoniques de la BBC. Privé d’armée et de matériel, de Gaulle fera de la radio une arme politique. Emettant dans toute l’Europe grâce à ses émetteurs en grandes ondes et en ondes courtes, la BBC est puissante et influente. Elle est cependant peu écoutée en France. C’est la presse, encore relativement libre, qui reprenant dès le 19 juin 1940 le texte intégral de l’appel, parfois en une, en assurera la diffusion populaire dans l’Hexagone.

Au-delà du faible nombre de volontaires ayant entendu ou lu l’appel et rejoint de Gaulle à Londres pour combattre, l’appel du 18 juin marque surtout l’acte de naissance historique et politique de la France Libre. Il est également un marqueur fondamental du Gaullisme et de « cette certaine idée de la France » à laquelle notre Région rend un hommage tout particulier en cette « Année de Gaulle ».

Le 10 octobre, de Gaulle se livre !

Parmi les événements marquants de l’année « De Gaulle Hauts-de-France 2020 »,  un Salon du livre inédit aura lieu le 10 octobre 2020 au Nouveau Siècle à Lille.  Vous y trouverez tous les ouvrages majeurs et l’actualité littéraire francophones ayant pour thème le général de Gaulle. Des cafés d’auteurs, des séances de dédicaces, des débats, des animations vidéos… attendent petits et grands.