Photographie : (re)découvrez la Chine, d’hier et d’aujourd’hui

Du 13 janvier au 5 février 2020 au siège de Région à Lille et du 6 au 26 février 2020 au siège de Région à Amiens, découvrez gratuitement l'exposition photo de Grégoire de Gaulle : "la Chine, d'hier et d'aujourd'hui".

Photographe autodidacte et passionné depuis l’adolescence, Grégoire de Gaulle a 22 ans lorsqu’il effectue son premier voyage en Chine en 1978 : « j’ai eu beaucoup de chance de me rendre dans ce pays en 1978, c’était la première année que la Chine ouvrait ses portes et nous avons pu traverser le pays du nord au sud. »

Une histoire de famille

Le deuxième voyage dans l’Empire du milieu se déroule en 2013 et le photographe y retourne régulièrement depuis, pour y réaliser des reportages et des expositions. Il faut dire qu’entre la famille de Gaulle et la Chine, l’histoire rencontre l’Histoire. « En 1964, le Général de Gaulle, mon grand-oncle, a été le premier chef d’État occidental à établir des relations diplomatiques avec la Chine et à la reconnaître en tant qu’État. Cela a été un geste politique très fort qui a une grande importance pour les Chinois. Alors, évidemment, on ne passe pas inaperçu quand on s’appelle de Gaulle. C’est à la fois un honneur et une responsabilité ! »

Replacer l’humain au cœur des changements

« Ce qui m’importe principalement, c’est la place de l’humain dans l’évolution du pays« . Au cours de ses voyages, Grégoire de Gaulle a en effet été le témoin de changements considérables. « Entre 1978 et 2013, on est passé d’une population vivant principalement à la campagne à une population à 80 % citadine. Ce qui m’intéresse, plus que l’agrandissement des villes ou des buildings, ce sont les personnes que l’on côtoie dans la rue. Des situations ordinaires mais éloquentes sur la situation des hommes et des femmes dans le quotidien. »

Rendez-vous au siège de Région

Dans l’exposition qu’il nous propose, Grégoire de Gaulle a mis en perspective la Chine d’hier avec la Chine d’aujourd’hui. « Si le pays et les modes de vie se sont considérablement transformés, on trouve encore la présence de ses traditions centenaires, voire millénaires, comme au théâtre, à l’opéra ou encore dans la langue. » L’exposition sera inaugurée le 13 janvier à l’occasion de la célébration du Nouvel an Chinois au siège de Région à Lille.