Quand de Gaulle s’invite à votre table

Vendredi 29 novembre, le lycée hôtelier d’Avesnes-sur-Helpe a servi un dîner gastronomique à une cinquantaine de convives. Les élèves avaient préparé le même repas que celui servi à Charles de Gaulle, alors Président de la République, quand il s’était rendu à Avesnes-sur-Helpe en 1959.

« En 1959, j’avais 27 ans et je tenais une pâtisserie à Avesnes-sur-Helpe, raconte André Tonneaux, aujourd’hui âgé de 87 ans. Lorsque le général de Gaulle est venu en visite à Avesnes, on m’a demandé de préparer pour lui des quiches lorraines, pour le repas officiel à la Sous-Préfecture. Ce n’était pas comme aujourd’hui, même si c’était le Président de la République, personne n’est venu vérifier ce que je mettais dans mes quiches. On m’a juste demandé d’y ajouter de la ciboulette. »

Le même repas 60 ans plus tard

Des années après cet épisode, André Tonneaux se souvient très bien du mal qu’il a eu pour livrer ses quiches à la Sous-Préfecture. « Il y avait tellement de monde qui voulait voir le Président de la République, que j’ai cru que je n’arriverais jamais, même avec mon laisser-passer ».
Soixante ans plus tard, le 29 novembre 2019, André Tonneaux, qui intervient parfois au lycée hôtelier d’Avesnes-sur-Helpe, notamment autour du chocolat, a été sollicité pour superviser la confection de la même quiche à la ciboulette, que celle servie au Président de Gaulle à l’époque.

Une année d’hommages au Général

« Le repas servi au président de Gaulle en 1959 était beaucoup plus riche que ce qui se fait aujourd’hui, note Michel Schuermans, proviseur du lycée Jesse de Forest à Avesnes-sur-Helpe. Aujourd’hui, on sert à l’assiette, mais à l’époque on servait à la française. Avec des gants blancs, on présentait le plat aux convives et on les servait à leur place. C’est beaucoup plus difficile ! Cela a été un très bon exercice pour nos élèves et les convives se sont régalés. »

Tout au long de l’année 2020, la Région rendra hommage au général de Gaulle, né il y a 130 ans et disparu il y a 50 ans. De nombreuses manifestations auront lieu sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-France, région d’origine du Général.